À celui seul qui prend la peine de les lire effectivement, les codes sources révèlent leur richesse. On y découvre que l'élégance d'un algorithme réside parfois hors de sa complexité, dans l'usage virtuose des idiomes du langage de programmation ou dans la connaissance fine de la machine à laquelle il est destiné. Bien souvent des codes sources comportent davantage de lignes de commentaires que de code. Tous ces trésors de pensée informatique fondent à la compilation comme neige au soleil — preuve qu'un programme n'est pas seulement écrit pour être compilé.

Le but du séminaire est de décrire ces œuvres de l'esprit comme des textes à part entière. Nous espérons ainsi contribuer à la constitution d'une culture générale en programmation. En informatique comme en littérature, cela suppose la familiarisation progressive avec un corpus de grands textes.

À chaque séance, un intervenant — jeune chercheur ou chercheur confirmé en informatique, en histoire ou en philosophie — présente, en moins d'une heure, un code source de son choix : un fragment de système d'exploitation, de pilote, de compilateur, de bibliothèque... Le code peut avoir été écrit par l'orateur ou par quelqu'un d'autre, dans quelque langage que ce soit. Le commentaire peut être algorithmique, stylistique, historique ou philosophique, et porter sur tous les aspects du code, commentaires compris. Le code est ensuite discuté avec l'auditoire.

Suivre les annonces

Mailing List

Inscrivez-vous en envoyant un mail à :

codes-sources@googlegroups.com

Page officielle

Codes Sources sur Hypotheses.org

Sur le site des Archives Henri Poincaré

Twitter

Suivez les annonces en vous abonnant à @SemCodesSources

Liste des séances